Une Fille

¿ Hablas Español ?

Tranquilla, relajate :

« tranquille, relax ». La seule parade qu’ont trouvé les sud-américains pour faire face aux névroses occidentales de la planification. Suivi de « todo va a salir bien », « tout va bien se passer ». Et ne vous avisez pas de demander « comment? ».


Lire d'autres expressions »

Où l’on découvre l’auteure de ces lignes.

Quand on lit quelqu’un on est en droit de se demander qui est la personne qui pose ce regard, alors voilà ce que je peux vous dire.

Journaliste indépendante, j’ai 30 ans, des accès de révolte comme tous ceux de ma génération, mais l’envie de porter sur le monde, malgré tout, un regard optimiste.

Avant qu’ai-je fait ?

Des lettres, des sciences politiques, pas mal de diplômes et autant d’études car j’aime ça. Et un premier poste, obtenu à l’arraché, à la rédaction de Cosmopolitan, magazine féminin où j’ai été pigiste puis, sésame des sésames, journaliste en poste. Même si j’ai toujours fait ce travail le plus honnêtement possible, il arrive un moment où si nos valeurs et notre travail font un tel grand écart, on remet tout en question. Pour moi ce fut une année sabbatique.

Je suis partie en voyage comme on prend la fuite, sac au dos et gros besoin de respirer pour tout objectif. Je suis partie seule. Et ça aurait pu être n’importe où. La première destination, Salvador de Bahia, a été le fruit d’un hasard, comme toutes celles qui ont suivi. Les trois mois que je m’étais fixés sont devenus neuf. Les déambulations sont devenues aventures. Et mes envies d’écrire pour partager ne m’ont jamais lâchée.

Toute diplômée et journaliste que je suis, je ne connaissais quasiment rien à l’Amérique Latine. Quelques clichés,  trois mots d’espagnol et une passion pour la danse, voilà avec quoi j’ai débarqué. L’Amérique Latine m’a pris par la main, par le corps, par le cœur. J’y ai fait de magnifiques rencontres, vécu quelques moments durs mais toujours exceptionnels. J’ai découvert, levé le voile, appris. Et, au retour, eu envie de rendre hommage, de partager, de donner à voir ces escapades latines. Pour qu’à votre tour vous tombiez en amour.

Depuis ces quelques mots… je suis retournée m’installer au Pérou.

Durant deux ans, j’ai aidé à développer un site de tourisme alternatif dans une plantation de café de la Selva central péruvienne qui poursuit aujourd’hui son chemin en solo.

Et signé un guide de voyage alternatif auprès des éditions Viatao pour que vous découvriez le Pérou chez l’habitant et hors des sentiers battus.

Vous pouvez suivre au jour le jour les bons plans, les découvertes et les aventures de cet Autre Pérou sur facebook.com/naturalguideperu

 

Je vais et viens, n’hésitez pas à me contacter  via le formulaire de contact