Galerie : Le cœur de la sierra, Huancayo

¿ Hablas Español ?

Tomar :

« prendre ». Attention verbe vicieux, « tomar » c’est aussi « boire »… « A el le gusta tomar », « il aime bien lever le coude »… Mais on peut aussi « tomar dineros » ou « tomar su vuelo ». Dans ce cas ça signifie tout simplement « prendre », dans le sens « gagner de l’argent » ou « prendre un avion ».

Re-attention « coger » qui signifie lui aussi « prendre » a complètement été détourné de son usage pour ne plus être employé que dans le sens sexuel. Mais, parité oblige, une femme peut aussi « coger » un homme.

 


Lire d'autres expressions »

Ville moderne et bétonnée, Huancayo est souvent délaissée par les touristes.

  • Pourtant si on grimpe jusqu’au Torre Torre, on s’enfonce dans une vallée de tours en terre immenses qui mangent le ciel.
  • Pourtant un joli petit parc, qui rappelle celui de Gumel à Barcelone, rend hommage à la culture huanca qui a longtemps résisté à l’invasion inca. 
  • Pourtant dans le village d’Ingenio on mange du « ceviche de trucha » (truite crue, fumée et assaisonnée au citron) et des artichauts qui poussent à nos pieds, au milieu des torrents. 
  • Pourtant ses habitants, fiers de leur insoumission, vous ouvrent leur porte d’autant plus facilement. 

Au pied du glacier Huaytapallana, Huancayo est un premier pas hors des sentiers battus au Pérou.