Galerie : La Reine Inca, CUZCO

Rares sont les jolies villes au Pérou : modernes, saturées de ciment et construites sur les modèles américains de cuadras. Cuszo est le contre exemple complet et forcément sublime. Des petites rues pavées qui serpentent dans le centre historique, des balcons coloniaux sculptés en bois sombre, une cathédrale ocre gigantesque, des églises semées dans la ville, une Place des Armes entourée de palmiers. Les Espagnols ont anéanti l’Empire Inca mais laissé à Cuszo les plus belles traces de cette débauche architecturale qu’a été la conquête. Sur les hauteurs, le site inca de Sacsayhuaman, une immense forteresse en forme de tête de puma, animal sacré dans la cosmologie inca. Il aura fallu 20 000 hommes et 50 ans pour la construire. Ce sont ces mêmes pierres qui ont servi à bâtir les 25 églises catholiques.

Cuzco c’est aussi la ville où se mélangent péruviens et gringos pour faire la fête, où deux mondes se côtoient, se jaugent et se jugent. A la fois tour de Babel des utopies, mercantile à outrance et parfois agaçante. Pour retrouver l’âme du pays, il suffit de grimper dans un bus et découvrir les vallées alentours, ou même juste s’éloigner de quelques rues.