Galerie : La magie des couleurs, Iles Uros, Titicaca

La légende prétend que les premiers habitants du lac Titicaca avaient six doigts et s’appelaient les Uros. Aujourd’hui ce sont les Aymaras qui vivent sur ces îles flottantes comme suspendus au dessus du lac, à son rythme, selon les courants et les marées. L’île est arrimée aux profondeurs par des blocs de tortora, l’herbe qui pousse à la surface du lac. Quand ils « lèvent l’ancre » tout le village dérive vers un nouvel emplacement.

Un village c’est une famille d’une quinzaine d’individus, quelques huttes, une barque et un défilé de couleurs. Grandes jupes roses ou oranges, caracos colorés et trois énormes pompons qui oscillent au bout de chaque natte. Les visages sont brûlés par le soleil, les pieds gonflés d’arthrose et les touristes défilent à la chaîne. Sur un fil tendu entre deux huttes flottent de frêles mobiles en paille. A l’image de cette communauté: survivants fragiles d’un autre temps et d’une autre culture.