Galerie : Les Hommes de la Baie, Pêcheurs, Tagonga

¿ Hablas Español ?

"Mamita!" "Papito!" :

le premier est usité par les vendeuses des marchés pour vous faire les yeux doux rétablissant ainsi l’égalité: tout le monde, quelque soit l’âge ou le statut social, est « mamita » . Vous pouvez l’employer vous aussi comme dans « por favor mamita » si c’est votre tour de demander une faveur.

« Papito », lui, est moins usité pour la simple et bonne raison que, dans les rues derrière leurs marmites, il y a majoritairement des femmes. « Papito » fait partie du langage amoureux, un « mon chéri » local.

 


Lire d'autres expressions »

En quittant la plage centrale de Tagonga et longeant le bord de mer, on découvre, au détour du sentier, une toute petite plage où travaillent les pêcheurs. Ils posent leurs filets. L’un d’eux, armés d’un masque et d’un tuba, guette le banc qui se fera prendre. Et, quand le signal est donné, tous viennent tirer. Le reste du temps, roulements d’épaules et claqué de dominos font la loi.

A lire : Chroniques d’une après-midi avec ces Hommes de la Baie.