Mes adresses en Bolivie

Bolivie, Les Coups de coeur

 

La Paz

Etnö Café Culturel

Tenu par un John Lennon bolivien et sa copine danseuse. Chic et sympathique, soirées concerts, lectures, une contre culture assumée,  Calle Jaen 722.

› Un avant-goût de l’album : La Paz, Des promesses dans un cornet de montagnes.

Coroico

Residential La Torre

A una cuadra sur le côté de la Place principale, une grande cour, des fleurs, des chambres simples mais très propres et un menu mini prix dans le restaurant en bas où le Milaneze de pollo est à tomber. 25 bolivianos la nuit avec douches chaudes collectives.

› › Un avant-goût de l’album :Coroico, Un petit goût de jungle.

Sucre

La Dolce Vita

Des couleurs, du bois, une déco soignée, une cuisine. Un des rares hôtels de Sucre à la fois chaleureux et bon marché, www.ladolcevita-sucre.com

› Un avant-goût, de l’album : Sucre, La Belle endormie.

Potosi

Potosi Backpackers

Face à la Casona Hostal, 30 bolivianos la nuit en dortoirs. Propre et pratique.

 

Laguna Tarapaya

Un ancien cratère rempli d’eau chaude, une piscine naturelle au coeur des montagnes et personne. Accessible en collectivo depuis le Marché. Une alternative de choix à la visite des mines.

› Un avant-goût de l’album : Potosi, de l’Autre côté de la Mine.

Uyuni

Ripley Tours

Incontournable le Salar d’Uyuni et ses Lagunas.

Ripley Tours, Plaza Arce, 550 bolivianos le tour.

Le mieux pour éviter la boucle et le retour Uyuni? Ajouter un billet de bus pour San Pedro de Atacama au Chili.

› Un avant-goût de l’album : Salar et Lagunes.

Samaipata

La Possada del Sol

A quelques encablures de la Place Centrale, en haut d’un chemin de terre. Dans un grand jardin, moderne, propre, cuisine à dispo, salon télé et petit déjeuner servi absolument toute la journée, laposadadelsol.net

 

Le Latina Café

Lenny aux fourneaux et Sylvain à la déco. Plats traditionnels boliviens réhaussés de cuisine du monde, feu dans la cheminée qui crépite: un espace hors du temps, mâtiné des deux cultures. Bolivar 3, à l’entrée du village sur la route principale.

› Un avant-goût de l’album : Sampaipata “En el campo vivo bien”.