Bolivie

¿ Hablas Español ?

Les diminutifs en "to" ou "ta" :

Quand on veut vous faire un compliment ou vous vanter quelque chose, on enrobe. Il ne s’agit pas d’en dire davantage mais plutôt d’alléger les mots en leur ajoutant une terminaison chantante. Les reines dans l’art du « -to » et « -ta » sont, encore elles, les vendeuses de rue qui transforment le riz, « arroz » en « arrozito », la pomme de terre, « papa » en « papita », l’avocat « palta » en « paltita », le pain, « pan » en « pancito », le jus « jugo » en « jugito »… et ainsi de suite.


Lire d'autres expressions »

  • Des plateaux soufflés par le vent, un climat rugueux,
  • des visages ridés et fermés, des tresses paysannes,
  • des jupons portés sur des bas de laine, des marchés bruyants,
  • des combis encombrés, des enfants et leurs yeux noirs qui brillent,
  • des nuits glacées, des lèvres gercées de soleil.

La Bolivie est la carte postale andine, authentique, insaisissable et fragile.

Au cœur de paysages stupéfiants.

À LIRE

À VOIR